C'est  sous ce vocable  que les Chagosiens, chassés de leur archipel en 1975, pour laisser la place, sans témoins, à l'US Navy et sa base de Diégo Garcia, mènent le combat du pot de terre contre le pot de fer, pour avoir le droit de retourner vivre sur leurs îles natales.

     A mi-chemin entre Maurice et les Maldives, l'archipel des Chagos, constitué de 55 îles, était traditionnellement rattaché à Maurice.

chagos1

      Les Chagos : un paradis peut-être un peu mythifié.

     A partir de 1965, les Britanniques détachent l'archipel et créent les Territoires Britanniques de l'Océan Indien et commencent à installer une base aéro-navale dans une des îles : Diégo Garcia. En fait tout est déjà négocié avec les USA à qui ils vont louer l'archipel (le bail expire en 2016).

base_diego

   La base de Diégo Garcia

   Les américains veulent-être tranquilles et à partir de 1966 l'exfiltration des habitants va commencer; ils sont emmenés vers les Seychelles et Maurice. En 1975, il n'y a plus de Chagosien aux Chagos. 1500 personnes seront "déplacées".

exfiltr_s

      Arrivée des réfugiés à Maurice.

    Quel a été l'accord tacite du gouvernement Mauricien de l'époque? Quelles ont été les ndemnités pour les populations déplacées? Tout n'est pas clair.

     A compter de 1998, les exilés commencent à s'organiser et à se battre avec les autorités britanniques.

     En 2000, la Haute Cour de Londres leur donne raison et juge illégal le déplacement du peuple chagossien. Ce jugement attirera l'attention du monde entier sur leur cause mais sera constesté et sans effet.

     En 2002, un jeune et talentueux réalisateur mauricien, David Constantin, leur donnera la parole dans une remarquable vidéo "Diégo l'interdite" récompensée dans de nombreux festivals.

diego3

     photo du film "Diego l'interdite" de Chagosiennes interviewées.

    En 2006, une "visite de mémoire" est organisée et une centaine d'anciens chagosiens retourneront à bord du Trochétia revoir leurs îles natales. Le film, très émouvant, de ces retrouvailles est passé à Thalassa.

Tranchetia

     Départ de la "Visite de mémoire"

     En 2010, WikiLeaksWikiLeaks révèle que les britanniques ont un projet de création d'un Parc Marin sur les Chagos, interdisant ainsi tout retour. Cette révélation sème l'émoi à Maurice, le premier Ministre met le paquet et on se demandait, ces derniers jours, si on n'allait pas voir un remake de 1810 quand les anglais ont envahi l'Ile de France...

     Le GRC Groupement des Réfugiés Chagossiens est basé à Pointe aux Sables où résident de nombreux chagossiens. Je connais bien David Constantin. Vous avez compris pourquoi cette cause me tient aussi à coeur.

manif_GRC

     Manif du GRC contre le PARC MARIN

     Si vous êtes intéressés par le sujet je vous conseille d'aller lire sur le net: "Les exilés de l'Océan Indien" C'est un mémoire exhaustif rédigé par Aline Mandrilly, une universitaire Bordelaise.