Pour la Fête de l'Indépendance du 12 mars prochain, Marilou répète La rivière Tanier.

    C'est un chant traditionnel Mauricien qui aurait bercé les enfants qui sont adultes aujourd'hui. En fait, la nouvelle génération a, semble-t-il, plutôt été bercée par les ségas de Radio One ou Radio Moris.

    Différents interprètes l'ont mise à leur répertoire : ça va des Babords Amures de la Réunion, accompagnés à l'accordéon, aux Petits Chanteurs  à la Croix de bois en passant par de nombreuses chanteuses locales.

    Rosemay Nelson, une chanteuse mauricienne trop tôt disparue(1990) l'avait relancée en 1975 et, selon les spécialistes, c'était la meilleure. En cliquant sur le lien "amis" la Rivière Tanier, vous pourez l'entendre et lire, en créole, les paroles. Je vous conseille, si vous êtes intéressés, de voir aussi le clip de la chanteuse Seychelloise Sibrina Simiette; je trouve cette version un peu trop pétulante pour une berceuse mais les vues du clip sont intéressantes.

Pieter_Both

   La rivière des Lataniers (devenue Tanier en créole) prend sa source au pied du Pieter Both, et se jette dans l'océan au nord de la capitale. Bernardin de St-Pierre la cite dans Paul et Virginie et dans la série TV qui a été tirée du roman (avec Véronique Jeannot) la nounou chantait, à Virginie enfant, la rivière Tanier.

    Pour l'instant, elle est complètement à sec et la grand mama aurait bien du mal à lapesser ses cabo.

    La photo représente le Pieter Both (810m), un des sommets mythiques de l'île dont je vous reparlerai.

    Faîtes moi savoir si Rosemay vous a endormi devant votre ordi.