Le_Morne2

      Jour férié à Maurice ce 1er février: on commémore le 176 ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage. Ce devrait-être un jour important pour les créoles descendants de ces esclaves. On va  déposer quelques gerbes au Morne Brabant (photo) qui est depuis 2008 un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce rocher du Morne est le lieu du souvenir de cette barbarie qui entâche nos "lumières:. les esclaves en fuite (marrons) se réfugiaient sur ce rocher difficile d'accès. Je suis quand-même surpris que le cousin qui va au collège ne sache pas pourquoi c'est férié aujourd'hui. J'interroge Tracy qui vient d'arriver et elle, elle le sait. C'est peut-être que la majorité de la population, d'origine indienne, n'est pas concernée. Les indiens (les engagés) sont arrivés pour prendre la relève et ils ont leur propre lieu de souvenir.

       Les mauriciens ont la chance d'être devenus sujet de sa Gracieuse Majesté depuis 1810, les esclaves de la Réunion devront attendre la révolution de 1848 pour goûter à la liberté.

      Les planteurs d'origine fançaise ont beau faire, le gouverneur anglais Nicolay promulgue le 17 janvier 1835 le décret d'abolition et en créole (c'est une première pour un document officiel)

       Sa proclamation a pour titre: Pour noirs esclaves dans Maurice.

      Et se termine par: ...premier zour ça mois qui vini là qui appelle février, zautres tous va perdi son nom esclaves et zautres va appelé zappratis...

      A compter du 1er février les esclaves deviendront des apprentis : un statut de transition qui durera jusqu'en 1839 où ils seront totalement libres et on en reparlera.

      Tout se passera dans le calme. Les 6874 propriétaires toucheront une indemnité de 2 112 632 £ soit 69 £ par tête.

      En 1767, un homme de 18/20 ans était acheté sur la côte malgache pour le prix de 5 fusils de munition, 50 livres de poudre et 10 bouteilles d'eau-de-vie.

       L'esclavage  fut une bonne affaire que pour les trafiquants mais pas vraiment pour Maurice. Si la résistance aux anglais a été si faible en 1810 c'est que les  60000 esclaves penchaient vers les ennemis; S'ils avaient été libres, ils auraient participé à la défense. On dit aussi que l'esclavage eut des conséquences sociales désatreuses en empêchant la constitution de  la famille chez le noir. Il favorisa le libertinage chez les noirs qui possédaient plusieurs maîtresses à la fois, auxquelles ils rendaient visite la nuit au prix de fatigue excessive! Quant au libertinage des maîtres avec leurs esclaves femelles: cela a donné la race créole.

     (bibliographie: Enfants de mille combats de Jean Claude de l'Estrac et L'esclavage à L'Ile de France de Karl Noêl)